Comment les marques peuvent elles maximiser leurs ventes en ligne à Pâques ?

Comment les marques peuvent elles maximiser leurs ventes en ligne à Pâques ? 

Selon Profitero, entreprise mondiale spécialisée dans l’analyse du e-commerce, Haribo et Lu étaient les marques de confiserie les plus vendues sur Amazon France en février 2017, ceci en prévision de Pâques. 


Selon le rapport FastMover de Profitero de février 2017, Haribo bénéficiait de 29 produits recensés dans le Top 100 des meilleures ventes en matière de confiserie, suivi par Lu (13 produits), BJORG (9 produits) et Jelly Belly (6 produits).

Contexte – Quelques chiffres sur le marché français

Concernant le secteur de l’épicerie (incluant donc la confiserie), la France occupe le 4ème rang mondial en termes de part de marché (5,3%) derrière la Corée du Sud, le Japon et le Royaume-Uni – selon Kantar, 2016. La France représente une part beaucoup plus importante que les États-Unis où seulement 1,4% des achats se font en ligne.

Le modèle d’ecommerce en matière d’épicerie en France s’est développé d’une manière différente que sur les autres marchés – les produits d’épiceries sont achetés en ligne puis collectés dans un magasin plutôt que d’être directement livrés chez les les consommateurs.

Andrew Pearl, director of strategy and insights EMEA chez Profitero explique : “La France est le second marché en terme de ventes en ligne de produits de grande consommation en Europe, et ceci continue de croître.”

Dans ce contexte, il a analysé comment les marques de confiserie peuvent maximiser leurs ventes en ligne. Voici 5 astuces :

1.    
Comprendre les bases du secteur de la confiserie en ligne

Il ne faut pas se concentrer uniquement sur ses propres produits. Il est important de comprendre parfaitement ce que font les concurrents et qui sont les best-sellers de la catégorie. De plus, on constate une tendance constante, ceci au travers de nombreuses catégories de commerce en ligne, il s’agit de la croissance des marques «challenger», qui générent de nombreuses ventes.

Les rapports FastMover de Profitero mettent en évidence les best-sellers par catégorie, ainsi que des facteurs importants tels que la cote des produits, le nombre d’avis sur les produits et le prix moyen, ce qui permet de surveiller et de comparer les performances d’un produit chaque mois.

2.   Générer de la découverte via les moteurs de recherche

Les meilleurs titres et descriptions de produits de chaque catégorie utilisent la langue parlée par les clients. Par ailleurs, il est donc important d’optimiser les titres et descriptions des produits avec des mots-clés saisonniers (par exemple, la Saint-Valentin). Cela permet d’améliorer les performances organiques et d’envisager de sponsoriser les résultats des recherches ou les pages de la catégorie afin que les consommateurs puissent facilement trouver les produits.

3. Maximiser le taux de conversion grâce à un contenu de produit optimisé

Pour donner à une marque la meilleure chance de maximiser la conversion sur Amazon, il est utile d’utiliser des images de produits en haute résolution, de face et sur fond blanc. De même, lister les principales caractéristiques du produit et utiliser du contenu A + (amélioré), tel que la vidéo et les rich media, peuvent s’avérer utiles  pour créer un contenu attrayant qui améliore la confiance des consommateurs.

4. Augmenter les ventes par le biais d’évaluations et d’avis de consommateurs

L’étude montre que plus un produit bénéficie d’avis en ligne, plus ses ventes augmentent – et la catégorie des confiseries ne fait pas exception. Profitero a analysé les 100 produits chocolates les plus vendus sur Amazon aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. Sur chacun de ces trois marchés, le produit moyen dans le top 10 a sensiblement plus d’avis que le produit moyen de la marque dans le top 100.

5. Maîtriser les bases: être toujours disponible

Il est nécessaire de s’assurer que le produit est en stock. Si une marque a veillé à optimiser ses images, ses titres, faciliter la rechercher par mot clés mais que les produits sont indisponibles, il n’y aura pas de vente. Il faut donc surveiller quotidiennement le niveau des stocks via Vendor Central par exemple, ou en utilisant des outils automatisés comme ceux de Profitero.

Auteur de l’article : mydigitalweek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *