e-commerçants : tout savoir sur les habitudes de navigation des internautes russes et chinois avant de se lancer

Les habitudes de navigation des internautes russes et chinois

 Etude ContentSquare

ContentSquare, le spécialiste de l’optimisation de l’expérience utilisateur, s’est intéressé aux habitudes de navigation des internautes russes et chinois à travers son étude afin de permettre aux e-commerçants de s’installer durablement sur ces deux marchés.

Marchés à forts potentiels d’ailleurs, puisque les achats en ligne réalisés par les Chinois ont augmenté de plus de 40% au début de l’année 2015. De leurs côtés, les Russes ont dépensés plus de 390 millions d’euros en ligne sur des boutiques étrangères au premier semestre 2016 (+106% par rapport à la même période en 2015).

Chine : des internautes friands de contenus 

Parmi les habitudes de navigation observées dans huit pays, les internautes chinois sont de loin ceux qui consacrent le plus de temps à la lecture de contenus avant l’achat, en particulier à la consultation des pages produits :

  • Les internautes chinois passent 19 minutes en moyenne sur un site.
  • 60% des sessions de navigation des internautes chinois sont consacrées à la consultation des pages produits.
  • Les sessions de navigation présentent un taux de rebond de 10%, soit l’un des plus faibles du panel des pays analysés.
  • Les internautes chinois interagissent peu sur les pages : seul 10% du temps est alloué à l’interaction. Les internautes chinois se concentrent plus à la lecture des contenus qu’à l’achat, ce qui explique un taux de conversion très faible, de l’ordre de 1%.

Lorsque l’achat est réalisé, l’e-commerçant a gagné la confiance des internautes chinois et la probabilité de les voir revenir est très forte :

  • 40% des internautes chinois feront un second achat après en avoir effectué un.

Russie : des internautes méfiants 

Très méfiant, l’internaute russe hésite longtemps avant d’interagir et prend son temps sur un site. Sa prise de décision d’achat se fait à la suite d’un long processus de recherche et de prospection.

  • Les internautes russes prennent du temps pour cliquer : près de 2 secondes en moyenne entre le dernier survol et le premier clic.
  • Leur hésitation induit un temps de navigation plus long que la moyenne enregistrée sur l’ensemble des pays. De ce fait, ce sont les internautes russes qui voient le plus de pages au cours d’une session d’achat avec en moyenne 60% de pages en plus consommées.
  • La page d’accueil est une page clé durant les sessions de navigation, 60% des internautes russes y sont exposés.

Les Russes sont très hésitants et passent difficilement à l’achat. Les modes de paiement, différents de ceux des européens, sont l’un des freins majeurs à la transaction.

  • Ces internautes effectueront 5 sessions non transactionnelles avant d’acheter sur un site e-commerce.
  • Leur taux de conversion très faible (0,3%), et s’explique par leur préférence de paiement en cash et plutôt qu’en carte bleue.

Méthodologie : Entre le 1er janvier et le 2 septembre 2016, ContentSquare a analysé les habitudes de navigation des internautes de 8 pays sur 17 sites e-commerce. L’étude menée repose sur des indicateurs propres au logiciel ContentSquare, à savoir le nombre de sessions, le nombre de pages vues, le taux de rebond, le taux de revisite, le taux de conversion, les taux d’atteinte de la page produit et de la page panier, l’exposition/taux de scroll et le taux d’interaction. 

 

 

Auteur de l’article : herve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *