Le commerce entre particuliers (CtoC) va-t-il se développer ? @OlivierMathiot

Shake Event > Shake > #shake16 > Le commerce entre particuliers (CtoC) va-t-il se développer ? @OlivierMathiot

Olivier Mathiot : “Encourageons la sharing economy !” dit O. Mathiot de #FranceDigitale #shake16

80% des internautes souhaitent que le gouvernement encourage l’économie collaborative, c’est le résultat du sondage PriceMinister – Rakuten au sujet de l’avenir de l’économie collaborative en France.

Olivier Mathiot, le co-fondateur du groupe s’exprime sur les résultats très significatifs qui en ressortent :

  • 94% des sondés estiment que le CtoC est dans un essor certain, cette économie ayant déjà influencé les usages, en démocratisant le partage et les échanges entre individus, à l’instar du co-voiturage, de la location d’appartements ou de voitures entre particuliers, du marché de l’occasion…
  • Uber, BlaBlaCar, Airbnb, l’économie de partage est encouragée par les Français et selon OpinionWay 22% des Français utilisent déjà ces services.

Quid de l’encadrement juridique de ces procédures ?

Notamment de la déclaration auprès des services fiscaux, de la distinction entre un revenu imposable et un revenu non-imposable, des domiciliations des plates-formes de paiement en France ou à l’étranger… il va falloir statuer !

Nous ne sommes ni en avance, ni en retard.

C’est le bilan de cette enquête,  ce ressenti est partagé par 59% des français sur cette nouvelle économie.

Malgré les interrogations administratives et législatives qui sont soulevées, ce n’est pas le moment de « freiner ces initiatives collaboratives en forte croissance, mais encore fragiles »

A propos de #shake16, le 17 mai 2016 à Aix en Provence.

“Shake your ecommerce & retail” est un lieu de débats des plates-formes e-commerce en CtoC, entre autres. A ce propos, interviendront Anne-Sophie Frenove, directrice de la stratégie partenaires et du développement business chez « Airbnb » et Marion Carrette fondatrice du site « Ouicar ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *